CAUDRON C-800 n°105

 

Ref : FSC 806TPlogo-fsc-dujin.jpg

 

EN STOCK

 

Historique :

Le Caudron C.800 est un planeur biplace français, conçu par Raymond Jarlaud et ayant fait son premier vol au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il sera produit en grandes quantités après-guerre. Jusque dans les années 1960, il sera le planeur le plus utilisé par les clubs français pour la formation de base. Plusieurs volent encore.

La conception du Caudron C.800 a commencé peu après l'armistice franco-allemand de juin 1940, en même temps que celle du Castel C-25S. Les deux aéronefs étaient destinés à augmenter le nombre de machines disponibles pour les activités vélivoles en zone libre. Les ailes hautes en structure bois entoilée sont haubanées par deux mats reliant le bas du fuselage au milieu de l'aile. Jusqu'à l'ancrage des mats la corde est constante. Elle décroit ensuite pour donner un bout d'aile sensiblement elliptique, les charnières des ailerons sont obliques

Le fuselage de section ovale est un monocoque de contreplaqué entoilé. L'aile est montée au sommet du fuselage juste derrière un poste de pilotage muni de doubles commandes, dans lequel l'instructeur et l'élève sont installés côte à côte. La verrière est composée de plusieurs pièces. Il y a plusieurs ouvertures transparentes dans le fuselage juste en dessous de la verrière1. Derrière l'aile, le fuselage s'affine jusqu'à l'empennage au-dessus duquel est monté le petit plan fixe de profondeur, comportant un léger dièdre. Les gouvernes de profondeur sont devant une fine dérive droite et une grande gouverne de direction. Comme les ailes, l'empennage est en structure bois entoilée. Le train d'atterrissage se compose d'une roue fixe, complétée par un patin en bois et une petite béquille de queue.

Deux prototypes de C.800 ont volé durant la Seconde Guerre mondiale. Le premier, achevé en janvier 1942, effectua son premier vol en avril 1942 en région parisienne, piloté par Roger Janin. L'exemplaire n° 2 volera également avant l’invasion de la zone libre, mais celle-ci interrompt tout travail.

Après la Libération de la France en 1944, le gouvernement français en a commandé 450 exemplaires dans le cadre d'un effort pour faire renaître l'aviation française. La commande a été réduite par la suite à 248 exemplaires exemplaires. La production de 300 exemplaires a commencé en 1945 à Aire-sur-Adour, dans l'usine Fouga. La plupart sont allés dans les clubs de vol à voile et sont devenus, avec le Castel C-25S, les biplaces standards jusqu'à leur remplacement par le Wassmer WA 30 Bijave au début des années 1960. Le C.800 est resté un important élément des clubs pendant plus de vingt ans3. Certains ont été utilisés par l'armée de l'Air et l'Aéronavale.

En 2010, six C.800 restent inscrits sur le registre des aéronefs civils français et un aux Pays-Bas.

 

HISTORIQUE DU CAUDRON C 800  N°105 – F-CAEZ

Le C800 n° 105 a été construit en 1945 par la Société Nationale des Constructions Aéronautiques du Nord  (SNCAN)  dans son usine d’Issy  Les  Moulineaux (92).

A sa sortie d’usine il a été livré au SALS (Service de l’Aviation Légère et Sportive)  qui l’attribue  le 11 septembre 1945 au Centre National de Vol à Voile de Saint Auban sur Durance (04).

En juin 1956, le planeur est attribué au Comité Régional  n°8 Bordeaux et mis à disposition de l’aéroclub de Saintes (17) le 30 juillet 1956 puis cédé à celui-ci par contrat en 1957.

En  1966le planeur devient la propriété de l’aéroclub  Saintonge et Aunis  basé sur l’aérodrome de Saintes  et  cédé par la suite à l’aéroclub Angériens de Saint Jean d’Angely (17) où il effectue son dernier vol  le 18 août 1975 mais reste en situation V jusqu’au 08 mai 1979.

Racheté à l’époque par un particulier qui s’ingéniera à le motorisé sans succès. Au décès de celui-ci en 2004, le planeur est mis en vente par sa famille.

Le 22 juin 2005 le GPPA (Groupement pour la Préservation de Patrimoine) d’Angers-Marcé en fait l’acquisition pour le stocké dans ses réserves.

En mars 2006, le n°105 est mis à disposition de l’Association Touraine planeur basée sur son aérodrome de Tours-Le Louroux (37) en vue de sa mise en chantier de restauration.

En novembre 2015, après presque dix ans de travaux difficiles et méticuleux le planeur, restauré à l’identique (entoilage coton, instruments d’époque) est re-classifié en CDNS  (certificat de navigabilité spécial).

Depuis le 24 mai 2016, le C800 n°105 – F-CAEZ, désormais propriété de Touraine planeur, survole le jardin de la France dans la livrée qu’il arborait lors de  sa mise en service à  Saint Auban en 1945.

 LA MAQUETTE

Maquette en résine au 1/72

- Verrière en plastique thermoformé

- Planche de photodécoupe

- Décals en sérigraphie

Box art c 800tp

Photo: Touraine planeur par Mr Réthoré

P1210055
Photodec 1
Decals c800 n105

 

 Vous pouvez visionner la notice de montage

Plan de montage caudron c 800 touraine planeurPlan de montage caudron c 800 touraine planeur (428.09 Ko)

Ce modèle EST DISPONIBLE au prix de 19 €

si vous êtes interressé n'hésitez pas à commander votre maquette  

Commander les productions du JFR Team

  

INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER NOUS VOUS INFORMERONS

DES QU'UN NOUVEAU MODELE SERA DISPONIBLE

 

Date de dernière mise à jour : 22/03/2018